Acheter neuf ou ancien ?


blog-1

Vous recherchez un bien immobilier mais vous hésitez entre acheter un logement neuf ou ancien ? Dans le neuf comme dans l’ancien, il existe des avantages et des inconvénients. Vos critères de recherche, votre budget ou encore votre projet de vie sont autant de facteurs à prendre en compte.

Acheter dans le neuf ou dans l'ancien : le match

Que vous achetiez dans le neuf ou dans l’ancien, il y a de grandes différences au niveau du prix, du financement ou encore des frais de notaire. L’emplacement du bien, les performances énergétiques, la fiscalité de l’opération et la disponibilité du logement font partie des critères de choix les plus importants à prendre en.

 

Le prix d'achat

Le prix d’achat est un critère important pour tout futur acquéreur. La disparité entre le neuf et l’ancien est importante, à prestations égales. En effet, le neuf se révèle 10 à 30 % plus cher à l’achat qu’un bien ancien. Toutefois, vous bénéficiez des garanties décennales, biennales, de parfait achèvement et d’aucune charge, ce qui n’est pas le cas dans l’ancien. De fait, même si le prix d’acquisition au mètre carré est moins élevé, vous risquez de devoir payer des frais qui peuvent s’élever très rapidement pour entretenir l’appartement ou la maison.

 

L'achat et le financement

Que ce soit votre premier achat ou non, vous aurez peut-être besoin d’un financement. Si vous décidez d’acheter un bien ancien, la signature du compromis de vente vous permettra de demander un prêt immobilier qui sera versé en totalité au notaire. Dans le neuf, la démarche est différente. Le logement que vous souhaitez acquérir peut être terminé ou en voie d’achèvement. Vous allez donc signer un contrat de réservation avec dépôt de garantie (5 %). Puis, votre banque va débloquer le prêt au fur et à mesure des travaux. En plus, vous pouvez décaler la première mensualité de remboursement pour ne pas payer deux logements en même temps.

 

Les frais de notaire

L’enveloppe d’achat que vous allez utiliser est conditionnée aux frais de notaire, différents dans l’ancien et le neuf. En cas d’achat d’un logement ancien, les frais de notaire sont de l’ordre de 7 à 8 % du prix de vente. À l’inverse, les frais de notaire lors de l’achat d’un bien neuf ne représentent que 2 à 3 % du prix de vente. Le taux est réduit puisque le notaire ne doit s’occuper que de la taxe de publicité. C’est un avantage à ne pas négliger lors de votre recherche car votre capacité d’achat en est largement impactée.

 

L'emplacement

C’est un critère fondamental pour tout achat immobilier. En général, l’offre de biens immobiliers neufs est moins importante que l’offre de logements anciens. Les centres-villes voient régulièrement se construire des immeubles neufs et la création de nouveaux quartiers n’est pas rare dans les agglomérations. Toutefois, ces emplacements sont recherchés pour la proximité avec les commodités, ce qui peut faire augmenter les prix. En revanche, l’ancien a l’avantage de proposer un large choix de biens, tant en centre-ville que dans les périphéries. Vous trouverez des logements à des prix très divers et des surfaces qui peuvent correspondre à toutes les utilisations.

 

Le plan énergétique

Les biens neufs répondent aux dernières normes environnementales et énergétiques. De fait, vous êtes assurés de vivre dans un logement bien isolé, avec des modes de chauffage performants et peu gourmands répondant à la norme RT 2012 ou RE 2020 (construction après 1er janvier 2022). Ainsi, votre DPE est obligatoirement classé A ou B. En comparaison, les biens immobiliers anciens peuvent consommer jusqu’à cinq fois plus. Cette différence est due notamment aux déperditions engendrées par une mauvaise isolation. Le type de chauffage fait aussi partie des critères de choix, puisque les anciens appareils consomment plus, pour une efficacité équivalente ou inférieure.

 

La fiscalité

Il n’y a aucun avantage fiscal particulier lors de l’achat d’un bien immobilier ancien. Vous devez vous acquitter de votre taxe foncière chaque année et la location ne peut pas ouvrir droit à une défiscalisation. En revanche, l’achat d’un logement neuf vous exonère de la taxe foncière pendant deux années (sur demande auprès des services des impôts). Par ailleurs, les investisseurs peuvent profiter de la Loi Pinel qui octroie une déduction d’impôt comprise entre 12 et 21 %, selon la durée de location.

 

La disponibilité du bien

La disponibilité d’un bien ancien est immédiate. En effet, le logement est déjà construit. Ainsi, vous pouvez prendre possession des lieux dès la signature de la vente. Toutefois, certaines habitations peuvent nécessiter des travaux de rénovation (mettre à votre goût ou remise aux normes). Cette période, plus ou moins longue, peut vous empêcher d’habiter le bien. Dans le neuf, l’achat d’une maison ou d’un appartement est soumis aux aléas de la construction. Si vous achetez sur plan ou en VEFA, vous devez alors attendre la fin des travaux avant de pouvoir jouir de votre acquisition.

Les avantages du neuf sur l'ancien selon votre projet de vie

Que vous soyez primo-accédant ou en recherche d’une résidence principale ou secondaire, votre projet de vie joue un rôle majeur dans le choix de votre futur logement.

 

Pour l'achat d'une résidence secondaire

Gérard et Marie-France viennent d’avoir 50 ans. Ils souhaitent investir au Pays basque. Ils recherchent un bien qu’ils pourraient louer quand ils ne l’utilisent pas. Ils ont choisi cette destination touristique pour effectuer de la location saisonnière et ainsi bénéficier d’un bon retour sur investissement. Investir dans une résidence secondaire neuve est un gage de sécurité et de confort. Les logements neufs sont couverts par diverses assurances et vous protègent pendant plusieurs années. Vous êtes également certains de pouvoir profiter d’un bien qui ne nécessite aucuns travaux.

 

Pour l'achat d'une résidence principale

Yves et Élisabeth sont des jeunes retraités. Ils viennent de vendre leur maison pour acheter un appartement en centre-ville d’une grande ville de province, proche de leurs enfants. Ils ont opté pour un achat dans le neuf pour profiter d’un immeuble moderne, équipé et à deux pas des commodités. En plus, leurs différentes pièces ont été pensées pour qu’ils puissent profiter de tout l’espace, sans recoin ou place inutilisable. Les futurs résidents ont pu choisir en amont les matériaux utilisés. Enfin, Yves et Elisabeth sont sereins car l’immeuble respecte la norme énergétiques RE2020. Ils vont donc faire des économies et peuvent penser librement à leur famille.

 

Pour un primo-accédant

L’achat d’un premier bien est toujours une étape délicate et importante. Céline a décidé d’investir et d’acheter son premier appartement neuf. En tant que primo-accédant, elle bénéficie du prêt à taux zéro (PTZ) pour financer jusqu’à 40 % du logement. Le prêt d’accession sociale, le prêt conventionné ou encore certaines aides territoriales peuvent l’aider à réaliser son rêve. En plus, elle a pu choisir et personnaliser son espace bureau en toute simplicité. Une fois livré, le bien ne nécessite aucuns travaux et Céline peut se sentir rassurée puisque les garanties de parfait achèvement, de bon fonctionnement et décennale la protègent.

5 idées reçues qui nuisent à l'immobilier neuf... à tort

De nombreuses craintes et interrogations entourent l’immobilier neuf. On se perd rapidement entre les avis positifs et négatifs qui sont parfois sans fondement. Alors, pour faire la lumière sur toutes ces opinions et mieux comprendre ce qu’est véritablement l’immobilier neuf, voici les 5 idées reçues qui nuisent aux logements neufs.

 

1- C'est plus cher et moins rentable

On entend souvent parler du prix d’acquisition plus élevé des biens immobiliers. Effectivement, les prix au mètre carré sont entre 10 et 30 % plus chers que dans l’ancien. Toutefois, il faut nuancer ce propos. En effet, les frais de notaire sont de 2 ou 3 % tandis que dans l’ancien, il faut débourser 7 ou 8 % du prix d’achat. En plus, acheter dans le neuf vous garantit une installation sans travaux d’agencement ou de remise aux normes. Une fois tous ces frais supplémentaires pris en compte, la rentabilité de votre logement ancien se rapproche de celle du neuf.

 

2- Les défauts et vices de construction

Les constructions anciennes se dégradent avec le temps et les réparations et les rénovations peuvent coûter très cher. L’entretien de votre maison ou de votre appartement (et donc de la copropriété) doit être effectué régulièrement pour éviter toute déconvenue. En revanche, acheter neuf vous assure une protection complète. Ainsi, les garanties biennale (contre les malfaçons hors gros œuvre), décennale (en cas de logement inhabitable), de parfait achèvement (imperfections relevées pendant la première année) et l’assurance dommages-ouvrage vous assurent une tranquillité que les propriétaires de biens anciens ne peuvent avoir.

 

3 - Les retards de livraison

C’est l’idée reçue la plus couramment répandue : les travaux ont toujours du retard. La construction de logements neufs est soumise aux aléas des entreprises qui y travaillent. Toutefois, en choisissant un bon prometteur, vous n’aurez pas de surprise. Par exemple, avec Amodia, vous pouvez suivre l’avancée du chantier, de la demande de permis de construire à la livraison.

 

4- Il faut un gros apport

Les établissements financiers demandent un apport pour toute demande de crédit immobilier. L’argent que vous investissez révèle votre capacité d’épargne et donc rassure votre banque. En général, il faut apporter entre 10 et 20 % du prix d’acquisition, ce qui permet de couvrir les frais de notaire par exemple. Si vous ne possédez pas une telle somme, n’ayez pas peur ! D’autres solutions s’offrent à vous. Le prêt à taux zéro vous permet de ne rembourser que le capital emprunté, sans aucun intérêt. En plus, il possède une grande flexibilité de remboursement dans le temps. Vous pourrez également mettre en avant l’exonération de la taxe foncière lors des deux premières années. Enfin, vous pouvez compléter votre dossier avec des prêts d’accession sociale ou conventionnés.

 

5- Tous les logements se ressemblent

Que vous achetiez sur plan ou en VEFA, vous avez la possibilité de choisir les matériaux, les meubles et l’électroménager destinés à votre logement. Vous pouvez ainsi personnaliser à votre guise la cuisine, les sols, le séjour ou encore la salle de bains. En plus, tous les travaux seront terminés le jour de la remise des clefs et vous pourrez profiter de tous les aménagements dès votre installation !

Vous êtes intéressé par l'achat d'un bien immobilier neuf ? Découvrez sans plus attendre nos programmes neufs en cours dans le Sud Ouest: